Le stage est fini! Du coup à mon réveil, une fois descendue du bus et devant marcher mes 10 minutes quotidiennes pour rejoindre le bureau, j'arrêtais pas de me dire que c'est la dernière fois que j'emprunte ce chemin. Du coup j'ai jamais autant regardé autour de moi, comme pour ne rien oublier. Dernière fois que je vois ce paysage, dernière fois que je prend ce tunnel, dernière fois que je me fait chatouiller la tête par cet arbre, dernière fois que je traverse cette route, dernière fois que je vois ces bouteilles en plastique dégueulasses au milieu de ces arbres, ce mini-dôme, cet arrêt de bus-bar-ravitaillement et ses propriétaires, ce garage, ce trottoir tout niqué, dernière fois que j'aperçois l'immeuble où se trouve mon bureau, dernière fois que j'évite ce poteau, dernière fois que je descend cette route pentue, et dire que je ne verrai pas le résultat des travaux qui avaient déjà commencé à mon arrivée. Nostalgie

088STJULIANS

Au bureau j'ai pas fait grand chose, surtout du tri dans les dossiers et papiers et j'ai parlé avec mon tuteur de tout ce que j'ai fait, toutes les trads et tout. Il était étonné de voir tout ce que j'avais fait. La cliente n'a pas encore lu l'article, je lui ai écrit pour lui dire que c'est mon dernier jour et je l'ai remercié de sa bonne humeur histoire de. Y'avait des gâteaux qu'un client a emmené, miam! Ensuite j'ai un peu aidé Andre en attendant que mon patron finisse son meeting pour lui dire au revoir. Jsui sortie en retard mais bon. Le patron m'a fait une accolade et deux bisous, K. pareil. Je suis montée saluer N., je lui ai pas mal parlé de son bébé car elle est enceinte, elle a pris mon adresse mail pour m'envoyer des photos. Ils savent que je reviens en juillet et espèrent me revoir. J'ai reçu plein de compliments et de remerciements. Puis j'ai dit au revoir à Andre qui m'a dit qu'on se verra sûrement ce soir en boîte de toute façon. Je leur ai dit à tous qu'ils étaient comme une famille finalement, ils ont ajouté: ta famille Maltaise! C'est beau! Dommage qu'il manquait des collègues, Mi. par exemple, adorable. Mi. c'est ma mère, Kr. mon père. Da., Andre et An. mes frangin(e)s, Iv. et Ma. (les patrons) mes grands-parents. Ni. est ma tante, Al. ma cousine, et Mas. et Ga. avec qui je n'ai vraiment établi de contacts, mes grands-oncle et tante. Purée en partant j'avais les larmes aux yeux, mais vraiment, faut que j'arrête d'être ultrasensible! Kr. m'a dit que mercredi il viendrait me chercher pour m'emmener à l'aéroport. Déjà ça de moins à payer. Ca doit être ça qui m'a empeché de pleurer vraiment, de me dire que je le reverrai mercredi.

Alalalalalala.....