Ayant terminé mon périple à Malte, je crois qu'il est temps de clore ce blog.

J'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à le rédiger et jespère qu'il vous a plu. Je vous remercie de votre fidélité. L'année prochaine j'ai un autre stage à faire, je pense que je recommencerai. Je ne sais pas encore où je vais atterrir, même si j'ai des idées. Australie? Colombie? Tellement de lieux à visiter et si peu de temps et de moyens.

073A_V_COMINO

Je suis toujours aussi déprimée, je m'efforce à trouver du bonheur dans les petits riens, comme:

- Avoir retrouvé ma voiture et mes dons de pilote

- Emmener la grand-mère en course et mettre des tas de produits de beauté dans le caddie, et des gourmandises

- Revoir sa grande copine Caro et rencontrer ses amies à un concert, et retrouver des amis perdus de vue, à mon grand regret, et jouer au babyfoot!

- Faire des bougies! J'ai pas encore commencé étant en manque cruel d'inspiration, ma tête est vidée en ce moment...

- Compléter ma collection de timbres avec les dons de mes collègues et propriétaire (j'en ai 10 000!) (j'aime le dire, ça impressionne) Et pour ceux qui ne comprennent pas cette passion, quand j'ai commencé à 13/14 ans, c'était ma seule façon de "voyager", chaque nouveau pays m'émerveillait. J'étais déjà prédestinée à être une grande voyageuse.

- revoir la famille bien entendu, même si absolument rien n'a changé, comme si je n'étais jamais partie, après tout ce n'est qu'une fois de plus...

- refaire la déco de ma chambre avec des souvenirs ramenés de là-bas, et retrouver mon grand lit double avec matelas spécial mal de dos

- s'émerveiller devant le retour du soleil mais s'il ne vaut pas celui de Malte (fait trop beau aujourd'hui!)

- ressortir ses petits pulls chéris

- se la péter grave avec son bronzage, et de raconter d'où il provient

- penser à mes projets de cet été, soit partir 15 jours en Angleterre à Torquay le 27 juin, puis 15 jours à Malte de nouveau. J'ai tellement hâte. Avant cela penser à ma formation à Paris le 18 qui va me permettre de retrouver des amis rencontrés à Malte, et mon cousin.

Malte me manque déjà tant.